«
»


Grob’Île

Écrit par MonsieurChance le 27/05/2008

Les derniers événements de la vie de Moat que Grenouille vous a racontés se passent sur l’ile de Grobe. Cette île semble dans l’esprit des joueurs de Dofus imposer un style bien particulier de jeu, au point de nommer une certaine composition de joueur la “team Grobe”.

Dans la représentation populaire des joueurs de dofus une team Grobe s’articule autour du trio Sacrieur, Eniripsa et Feca.

- Le Feca pour son éternelle trêve de début de combat permettant à l’équipe de s’organiser durant deux tours tout en étant à l’abri. Tours mis à profit pour se placer et frapper le Sacrieur sous châtiment qui ne demande que ça pour s’exprimer. Le Feca sera ensuite sollicité pour une Immunité au cas où, voire d’éventuelles armures ponctuelles…

- L’Eniripsa est bien sûr là pour soigner. Néanmoins sa présence apporte surtout le mot stimulant, mais encore mieux : le mot de prévention. Ce dernier se révèle être une immunité sur un Sacrieur ayant un bon châtiment spirituel.

- Le Sacrieur – lui – est là pour taper. La force de frappe que lui confèrent les châtiments est tout simplement énorme. Mais c’est surtout son sort Sacrifice qui est remarquable, grâce à lui dès lors que les membres de l’équipe se positionnent bien, seul le Sacrieur encaisse les coup.

De tout temps on a pu affronter les fantômes de l’ile de Grobe sans une équipe ressemblant de prés ou de loin à la “team Grobe”.
Néanmoins – l’habitude ou la paresse aidant – les groupes de joueurs que l’on a longtemps vu se battre là bas était très souvent similaires et tendaient à ressembler à la caricature de la “team Grobe” : un Sacrieur, un Feca, trois Eniripsas, un Enutrof, un Pandawa et un ramdom…
Et c’est bien là que le bas blesse : une seule place pour qu’un Osamodas, un Ecaflip, un Sadida, un Sram, un Iop, un Xélor ou un Cra viennent jouer un peu aussi…

Depuis la maj ayant ajouté des niveaux 6 pour tous les sorts (dont vol du temps) en même temps que de rendre les échecs critiques non fatals pour la plupart d’entre eux, les choses sont un peu différentes. Le Xélor Sagesse s’est taillé une place de choix dans n’importe quelle zone de Dofus, cela grâce à (ou à cause de) la formule actuelle d’esquive au perte de PA qui permet la légumisation simultanée et totale de plusieurs Boss par un seul Xélor.
Mais c’est un autre débat…

Lors de la sortie de la mise à jour du client 1.17 en février 2007, le studio essaya d’obliger – un peu – les joueurs à changer leur habitude de jeu.
Lors de cette MAJ de très nombreux sorts furent modifiés. On parla alors du nerf violent (et de la fin) des classes Xélor et Sadida. Je vous rassure ils sont toujours là.
On parla aussi de la fin de la “team Grobe” !

 

 

Sacrieur :

* Sacrifice : les effets du sort durent désormais 5 tours, et le sort est relançable tous les 6 tours.

 

 

Il faut dire qu’avant cette modification, la “team Grobe” en abusait tout de même un peu trop de l’avantage offert par sacrifice, dont l’effet, rappelons-le, était infini. Une équipe pouvait passer un combat entier sous sacrifice !

Et cet avantage n’était que plus fort sur Grobe ou seul un monstre est capable de désenvouter et mettre en péril la vie d’un membre de l’équipe en lui enlevant la protection du sacrifice, voire gâcher le châtiment en désenvoûtant le sacrieur au moment opportun. ^^
Le Léopardo – puisque c’est lui dont il s’agit – peut désenvouter sur coup critique, néanmoins c’est un monstre plutôt faible, sinon le plus faible de ceux que l’on peut trouver sur Grobe.

Une fois tous les Léopardos que pouvait contenir le groupe de monstres étaient morts, rien ne pouvait plus arriver à la “team Grobe” si le Sacrieur disposait d’un bon châtiment spirituel et que les Eniripsas enchainaient sur lui les mots de prévention. Et s’il y avait tout de même des dégâts reçus, au moins les soins pouvaient-ils se concentrer sur une seule personne, le Sacrieur, tout le long du combat.

La pensée populaire que seules des “team Grobe” sont efficaces sur l’ile des fantômes date peut-être de cette époque lointaine ou les Sacrieurs avaient un sort de Sacrifice un petit peu trop “abusay”.

 

***

 

De nos jours, maintenir une équipe sous Sacrifice (presque) permanent est un peu trop pénible à faire sur un combat qui dure. Aussi en général on ne demande au Sacrieur que de taper fort et de maintenir les monstres à son contact grâce à son agilité. Mais taper fort et avoir beaucoup d’agilité n’est certainement pas un privilège réservé au Sacrieur.

Pour une équipe composée de personnages de niveau moyen 100/130 il est évident qu’un combat Grobe sera plus facile avec un Sacrieur. A ce niveau l’équipe a besoin de ce tapeur / tacleur qu’est le Sacrieur sous châtiments.

Mais une équipe de personnages de niveau moyen 140+ peut commencer à se passer de Sacrieur sur certains groupes de fantômes, et ce pour des combats de durée similaire voire plus courte.
Et il est clair qu’à niveau moyen 170+ une équipe n’a plus du tout besoin de Sacrieur pour se battre dans de bonnes conditions contre des fantômes de l’ile de Grobe, et ce quelque soit le groupe de monstres…

Il est bien plus amusant pour les membres d’une équipe de tous se mettre en panoplie combat et de commencer à cogner les fantômes dès le premier tour, plutôt que de sacrifier son arme juste pour gonfler le châtiment d’un Sacrieur puis de passer son tour tout le combat…

 

***

 

Sur Pouchecot le premier contact entre Cadavre Exquis et l’Ile de Grobe s’est produit au printemps 2007.
La communauté HL de l’époque commençait à mettre de coté les ingrédients nécessaires aux futurs crafts que pourrait un jour réaliser le tailleur qui passerait le premier le cap du niveau 80 de son métier. Les étoffes de fantômes Pandikaze étaient des trésors sans prix alors…

La première étoffe Pandikaze que nous avons pu mettre de coté tomba lors d’un combat ou nous étions l’antithèse d’une “team Grobe” ^^
Seuls Grenouille et MonsieurChance avaient passé le niveau 100. Le combat contre ces deux Pandikazes et un petit Tanuki Chan est un bon souvenir. Transposition était à nos cotés, mais du haut de son niveau 60 elle n’apportait que l’avantage tactique de ses sorts de placement…

Nous avions tout de même pris le temps de lui faire un petit châtiment. Mais après nous avoir débarrassés du Tanuki Chan, elle était morte bien vite sous les coups des Pandikazes avec son faible nombre de points de vie, et c’est Grenouille qui s’était retrouvée à les tanker avec ses armures et bouclier.

 

***

 

Aujourd’hui sans Transposition, se battre à Grobe c’est un petit peu lorsque du haut de nos niveau 70 nous faisions des gros groupes de Kanigrous. Il faut juste faire attention au placement, garder les monstres trop violents à distance.

La seule chose qui peut ralentir un combat c’est qu’un fantôme Soryo se promène. Mais Pandadikaze a largement assez d’agilité pour le clouer à ses cotés. Le seul fantôme que Pandadikaze ne peut retenir est le Pandikaze qui est vraiment très agile.

Lorsque nous affrontons un groupes comprenant les “gros” fantômes de Grobe : Pandore et Tanukouï San, Prespic les maintient à un nombre de PA suffisant pour qu’ils ne voient pas le temps passer et en oublient de lancer leur sorts.

Et lorsqu’il faut garder à distance un fantôme il y a tant de moyen à disposition entre la ronce apaisante et les herbes folles de Peluchon, les mots de frayeur ou d’immobilisation de Thumbelina ou Spark que Moat n’a souvent même pas à lancer son piège d’immobilisation qui cloue tous les monstres sur place.

Et tout le monde de taper sur les fantômes !

 

5 Commentaires »

MissPeep

Je suis tout à fait d’accord sur le fait que les “team grobe”(s) n’ont absolument pas nécessité d’être aussi homogènes. Cela dit, et c’est surtout vrai quand on commence à pouvoir y aller, le principe permet à tous les membres de s’équiper uniquement en fonction du critère de la sagesse.
À vraiment très haut niveau, tous les objets confèrent suffisamment de sagesse pour que les modes “combat” et “boost” soient à peu de chose près identiques en sagesse ; mais c’est plutôt sur le tard.

le 27/05/2008

aaaaaah grobe, peut être mon spot d’xp préféré à une époque, ou j’y allais à trois …
cra/eni/sadida, de quoi faire frémir tous les monstres de grobe :p

je jouais bien évidemment sur le retrait de pm, et le placement rendait l’exercice tactique et fun (combien de fois on m’a demandé “tu vas grober ? mais, t’as pas de sacri, comment tu fais ?”)
Mes préférés avec cette team étaient les fantomes pandore, qu’il faut garder loin pour ne pas qu’il envoie de coffre, qui exige de réfléchir à chaque tour, jusqu’au tour ou j’ai oublié un truc, et voila le fameux coffre, que de combats tendus (gagnés ou perdus) de cette facon … mais beaucoup de fun aussi

Désormais la team comporte un xelor qui rend vraiment la gestion des pandore et tanukoui san plus (trop ?) simple, même si il faut toujours faire attention à garder à distance le yokai à côté qui peut bien picoter, ou encore le tanu chan qui vient casser le placement …
Grobe sans sacri (et en comité réduit), c’est fun, même si l’xp n’est pas toujours au top, même si ca ne se passe pas toujours comme on l’a prévu, c’est la tout l’interet du jeu :)

(les ec non passants sur maladresse des enus ainsi que le nouveau systeme d’esquive furent quand même un bonheur, je me souviens de plus d’une fois ou l’echec critique sur ce sort a fait basculer le combat, à cause d’un yokai qui avait le petit pm en trop)

le 27/05/2008
Stau

Je n’ai jamais vraiment grobé, mais c’est vrai qu’il m’est difficile d’imaginer une team sans sacrieur, du moins c’est un peu la réputation de Grobe avec la team : Feca,Eni,Sacri … Maintenant, c’est vrai qu’en jouant plus “technique”, on a pas forcément besoin de sacrieur, cela doit rajouter de l’intensité au combat je pense.
Puis, comme vous l’avez dit dans une note précédente, le xélor sagesse devient le “must” désormais ^^.

le 27/05/2008
mathieu

bjrs je voulai juste passer 1 com parce qe je trouve qe se blog est super bien. je ss cra feu lvl 64 et pour moi grobe ct le paradi.

le 17/06/2008
Ixdey ( Maimane)

Bonjour, voici mon premier commentaire et je trouve superbe vos articles. Tous les jours je vais dessus et je regarde (presque) tous les articles qui me font toujours rêver d’être comme vous, je vous dit au revoir et à bientôt.

le 28/10/2009